Qualité des analyses

Les analyses de biologie médicale : la course à la qualité

Une définition simple

"Les analyses de biologie médicale sont les examens biologiques qui concourent au diagnostic, au traitement ou à la prévention des maladies humaines ou qui font apparaître toute autre modification de l'état physiologique, à l'exclusion des actes d'anatomie et de cytologie pathologiques exécutés par les médecins spécialistes de cette discipline…"

"Les analyses ne peuvent être effectuées que dans les laboratoires d'analyses de biologie médicale sous la responsabilité de leurs directeurs et directeurs adjoints."

Le Code de la santé publique (Art. L 6211-1 du Code de la santé publique) résume ainsi, en deux phrases, les analyses de biologie médicale et leurs conditions de pratique.

Toutefois, une multitude de textes, insérés notamment dans le Code de la Santé publique, le Code de la Sécurité sociale, une Convention nationale signée entre les Syndicats et les organismes de Sécurité sociale, viennent compléter cette base.

Des actes qualifiés

Les analyses de biologie médicale sont donc des "actes de biologie" réservés à des praticiens de santé (médecins, pharmaciens, vétérinaires ou scientifiques), titulaires de diplômes d'études spécialisées ou d'une formation "équivalente".

La liste de ces actes constitue une "nomenclature" qui fixe le prix de ces actes, donc leur taux de remboursement par les organismes de sécurité sociale.

Certains actes de biologie sont dits "réservés" soit à des professionnels pouvant faire état, dans tel ou tel domaine, d'une qualification particulière, soit à des laboratoires disposant de l'infrastructure nécessaire.
Par ailleurs, une liste d'actes dits "très spécialisés" est régulièrement publiée au Journal officiel.

Une finalité : la qualité

La recherche de la qualité participe à chaque instant à l'exercice de la biologie :

  • les conditions d'ouverture et de fonctionnement des laboratoires d'analyses de biologie médicale (LABM) sont fixées réglementairement, donc "normalisées".

  • tous les actes, y compris les prélèvements, doivent être exécutés par des personnes disposant, pour chacun d'entre eux, d'un certificat de capacité ;

  • un décret organise le contrôle public de la bonne exécution des analyses ;

  • la profession a proposé un "Guide de bonne exécution des analyses de biologie médicale" (GBEA). Il a été "étendu", c'est-à-dire opposable à tous les biologistes, sous la forme d'un arrêté paru le 2 novembre 1994 au "Journal officiel".

  • l'élimination des déchets de l'activité de soins est organisée par des textes réglementaires.

En ville et dans les établissements de soins

Chacun connaît les laboratoires d'analyses de ville (LABM). Les analyses de biologie médicale sont aussi pratiquées dans des établissements de soins. Elles sont le fait des "biologistes hospitaliers" dont le statut est précisé par décret.

Les activités des laboratoires de ces établissements et leur qualité sont évaluées, analysées et maintenant "accréditées" par l'Agence nationale d'accréditation et d'évaluation en santé (ANAES).

Les analyses de biologie médicale participent de façon majeure à des secteurs éthiquement ou économiquement "sensibles" de la médecine tels que : la procréation médicalement assistée, le don et l'utilisation des éléments ou produits du corps humain, les empreintes génétiques, ...

Là encore, ces exercices sont ou seront encadrés par la loi ou des textes réglementaires.

Il en est de même des "réactifs" utilisés pour l'exécution des analyses. Ils sont évalués afin d'être "enregistrés" - c'est-à-dire autorisés - et leurs conditions d'utilisation sont précisés par des arrêtés paraissant au "Journal officiel".

Au total, cette activité d'analyse de biologie médicale, qui relève de docteurs en médecine ou en pharmacie, anciens internes des hôpitaux, spécialistes en Biologie Médicale suppose des compétences particulières et très évolutives et un respect draconien de procédures écrites donc fixes, mais aussi en perpétuelle évolution, afin d'intégrer les progrès incessants des connaissances scientifiques dans le domaine de la biologie.

Mis en évidence

Politique qualité des Laboratoires Atoutbio

Engagement de la Direction

Nancy le 19 février 2014 La Politique Qualité voulue de longue date par la Direction du laboratoire Atoutbio s’harmonise autour des cinq axes suivants :

Rôle du laboratoire

La biologie médicale ou biologie clinique est une spécialité médicale

Le Laboratoire Atoutbio

Bienvenue sur le site des laboratoires Atoutbio. Le laboratoire Atoutbio est un laboratoire de Biologie Médicale polyvalent exerçant son activité sur l'agglomération nancéienne et les villes limitrophes.

Liens de bas de page